Wissembourg – Wingen / Généalogie – 200 panneaux pendant 2 jours

Ce week-end, la salle socioculturelle et sportive de Wingen accueillera la 6eme exposition de généalogie organisée par l’Atelier de généalogie de l’arrondissement de Wissembourg et environs (Agawe).

Voici déjà plusieurs mois que les généalogistes de l’Agawe (une section du cercle d’histoire et d’archéologie de l’Alsace du Nord) préparent les quelque 200 panneaux qui seront exposés. Inutile de dire que ce n’était pas une mince affaire, mais, l’enthousiasme aidant, tout est prêt pour accueillir un public espéré nombreux.
Outre de multiples arbres généalogiques -d’une étonnante diversité-, l’exposition présente les sources qui s’offrent au généalogiste, qu’il soit débutant ou très expérimenté, ainsi que les méthodes de recherche et de présentation. Les membres de l’Agawe seront évidemment tout disposés à fournir explications et commentaires.

Registres paroissiaux

Bien entendu, une large place sera faite aux familles de Wingen et des villages environnants. Il est à noter d’ailleurs que seront présentées -et remises aux autorités municipales concernées- des publications présentant les résultats des dépouillements systématiques des regis! tres paroissiaux de plusieurs localités : Wingen bien sûr, mais aussi Climbach, Langensoultzbach, Lembach, Mattstall, Mitschdorf, Nieder- et Obersteinbach.
Si certaines de ces localités montagnardes étaient naguère relativement isolées du reste du monde, cela n’empêchait pas les échanges familiaux avec les villages voisins ou plus lointains. Voilà qui suffirait, outre les liens d’amitié existants, à justifier la présence ce week-end de sociétés généalogiques amies venues de Bitche, Pirmasens, Rastatt, Moselle Est, Sarrebourg et enfin du Saulnois.
L’exposition -avec buvette et restauration- est ouverte au public ce samedi 23 mai de 10 à 20 h et le dimanche 24 mai de 9 à 19 h. Elle est dédiée à Gilbert Schaal, qui fut la cheville ouvrière de l’Agawe jusqu’à son décès l’année dernière. Des vidéos diffusées en boucle permettront de découvrir le village de Wingen et l’Agawe.

© Dernières Nouvelles d’Alsace – 21.5.2009 expo-wingen-23-24-mai-2009-001

Une réflexion au sujet de « Wissembourg – Wingen / Généalogie – 200 panneaux pendant 2 jours »

  1. Haguenau – Wissembourg – Wingen / Exposition généalogique
    Des racines et des arbres

    L’exposition généalogique organisée ce week-end à Wingen a offert à plus de 300 visiteurs de tout l’arrondissement un beau voyage dans le temps.

    « Dis maman, ça ne serait pas toi sur la photo de classe, là ? » : deux paires d’yeux se rapprochent du cliché noir et blanc affiché parmi des dizaines d’autres à l’entrée de la salle socioculturelle et sportive de Wingen. « Oui, oui ! Et à côté de moi c’est ton arrière-petit-cousin, tu sais le mari de… Attends, c’est marqué sur l’arbre en bas, on va regarder. »
    Au niveau inférieur, en effet, une forêt de noms s’est offerte tout le week-end aux regards de plus de 300 visiteurs. Scrutant les mêmes arbres généalogiques, certains ont même croisé des cousins, perdus de vue depuis longtemps. « Il arrive aussi que certains se découvrent des liens improbables », sourit Mical Strobel, responsable de l’Atelier de généalogie de l’arrondissement de Wissembourg et environs (Agawe).
    Elle a en effet déjà eu l’occasion d’assister à quelques retrouvailles cocasses, car c’est la sixième exposition généalogique organisée par cette section du Cercle d’histoire et d’archéologie de! l’Alsace du Nord. « Nous en organisons une tous les deux ans, explique Mical Strobel, et nous essayons d’aller d’un coin à un autre de l’arrondissement. La dernière était à Walbourg. » Ce week-end à Wingen était par ailleurs dédié à Gilbert Schall, le président fondateur de l’association, décédé l’an passé.

    Cousinades ou
    épopée américaine

    Samedi et dimanche, quelques membres de l’Agawe (qui en compte une quarantaine) se sont relayés pour conseiller les généalogistes débutants en leur indiquant où chercher leurs premières pistes, de l’état civil aux registres paroissiaux en passant par les actes notariés ou les papiers militaires. On pouvait également acquérir des dépouillements de registres paroissiaux de nombreuses localités du secteur ou rencontrer des représentants de sociétés généalogiques amies de l’Agawe – Bitche, Pirmasens, Rastatt, Sarrebourg ‘ Saulnois et Moselle Est.
    Mais bien entendu, l’attrait principal de la visite restait ! pour beaucoup l’observation méticuleuse des dizaines d’arbres généalogiques. Les familles de Wingen et environs étaient mises en avant mais elles n’étaient de loin pas les seules à s’exposer. Certains généalogistes s’étaient concentrés sur des cousinades, d’autres sur des familles de boulangers, de sabotiers ou de forgerons, sur une vie militaire ou sur l’épopée américaine « d’Oberroedern à Tacoma » d’un certain Georges Fechter.
    Certains arbres, en plus d’être la somme d’incalculables heures de recherches, sont de véritables travaux artistiques. Peints, découpés ou tracés de fils de laine colorée, ils sont aussi « l’occasion d’être créatif, de montrer sa personnalité », acquiesce Mical Strobel. Un peu plus loin, un visiteur poétise : « Enfin, les arbres c’est bien, mais ce qui compte, ce sont les racines, non ? »

    Céline Rousseau

    Contact : agawe@hotmail.fr Site : http ://pagesperso-orange.fr/loutreforet-agawe/

Laisser un commentaire