Recherche quelque survivant ayant rencontré Jean-Hans GEIER

Une lectrice du livre de mon père écrit :

Ce livre pourrait-il m’ouvrir des portes concernant ma propre histoire ? :
Peut-être reste-t-il quelque survivant qui aurait pu croiser mon père Jean-Hans Geier (né à Truchtersheim en 1908, élevé à Strasbourg) incorporé en Moldavie en 40 (cf. documents Wast), dont on a perdu la trace de son régiment à Husi en Roumanie en 44 et qui a la surprise de tous, libéré des mines de Sel en Sibérie (mais laquelle ou lesquelles, et où ?) est venu mourir en 1948 chez ses parents à Constance des séquelles de son incarcération en Sibérie. Est-il passé par Tambov ? A-t-il fait route vers l’Ukraine ? etc ?

Toute information sera la bienvenue. M’écrire, je transmettrai.

Laisser un commentaire