Recherche quelque survivant ayant rencontré Jean-Hans GEIER

Une lectrice du livre de mon père écrit :

Ce livre pourrait-il m’ouvrir des portes concernant ma propre histoire ? :
Peut-être reste-t-il quelque survivant qui aurait pu croiser mon père Jean-Hans Geier (né à Truchtersheim en 1908, élevé à Strasbourg) incorporé en Moldavie en 40 (cf. documents Wast), dont on a perdu la trace de son régiment à Husi en Roumanie en 44 et qui a la surprise de tous, libéré des mines de Sel en Sibérie (mais laquelle ou lesquelles, et où ?) est venu mourir en 1948 chez ses parents à Constance des séquelles de son incarcération en Sibérie. Est-il passé par Tambov ? A-t-il fait route vers l’Ukraine ? etc ?

Toute information sera la bienvenue. M’écrire, je transmettrai.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.