Archives par mot-clé : Mémoire

Barbara – Perlimpinpin

Cette chanson a été chantée par Nathalie DESSAY lors de l’hommage aux victimes du 13.11.2015.

ci dessous BARBARA la chante .. et les paroles.

Pour qui, comment quand et pourquoi ?
Contre qui ? Comment ? Contre quoi ?
C’en est assez de vos violences.
D’où venez-vous ?
Où allez-vous ?
Qui êtes-vous ?
Qui priez-vous ?
Je vous prie de faire silence.
Pour qui, comment, quand et pourquoi ?
S’il faut absolument qu’on soit
Contre quelqu’un ou quelque chose,
Je suis pour le soleil couchant
En haut des collines désertes.
Je suis pour les forêts profondes,
Car un enfant qui pleure,
Qu’il soit de n’importe où,
Est un enfant qui pleure,
Car un enfant qui meurt
Au bout de vos fusils
Est un enfant qui meurt.
Que c’est abominable d’avoir à choisir
Entre deux innocences !
Que c’est abominable d’avoir pour ennemis
Les rires de l’enfance !
Pour qui, comment, quand et combien ?
Contre qui ? Comment et combien ?
À en perdre le goût de vivre,
Le goût de l’eau, le goût du pain
Et celui du Perlimpinpin
Dans le square des Batignolles !
Mais pour rien, mais pour presque rien,
Pour être avec vous et c’est bien !
Et pour une rose entr’ouverte,
Et pour une respiration,
Et pour un souffle d’abandon,
Et pour ce jardin qui frissonne !
Rien avoir, mais passionnément,
Ne rien se dire éperdument,
Mais tout donner avec ivresse

Et riche de dépossession,
N’avoir que sa vérité,
Posséder toutes les richesses,
Ne pas parler de poésie,
Ne pas parler de poésie
En écrasant les fleurs sauvages
Et faire jouer la transparence
Au fond d’une cour au murs gris
Où l’aube n’a jamais sa chance.
Contre qui, comment, contre quoi ?
Pour qui, comment, quand et pourquoi ?
Pour retrouver le goût de vivre,
Le goût de l’eau, le goût du pain
Et celui du Perlimpinpin
Dans le square des Batignolles.
Contre personne et contre rien,
Contre personne et contre rien,
Mais pour toutes les fleurs ouvertes,
Mais pour une respiration,
Mais pour un souffle d’abandon
Et pour ce jardin qui frissonne !
Et vivre passionnément,
Et ne se battre seulement
Qu’avec les feux de la tendresse
Et, riche de dépossession,
N’avoir que sa vérité,
Posséder toutes les richesses,
Ne plus parler de poésie,
Ne plus parler de poésie
Mais laisser vivre les fleurs sauvages
Et faire jouer la transparence
Au fond d’une cour aux murs gris
Où l’aube aurait enfin sa chance,
Vivre,
Vivre
Avec tendresse,
Vivre
Et donner
Avec ivresse !

Surbourg – In Memoriam

Plaques commémoratives de la chapelle Notre-Dame des Tilleuls

 Sur la D 264 à la sortie de Surbourg en direction de Soultz-sous-Forêt –

3 plaques

“Surbourg à ses enfants victimes des deux guerres 1914-1918 et 1939-1945”

source  : http://www.acam-memorial.org/gallery3/index.php/67/70555

voir aussi

http://www.memorial-genweb.org/~memorial2/html/fr/resultcommune.php?insee=67487&dpt=67&idsource=70555&table=bp&maxligne=102

Devoir de Mémoire : en hommage aux aviateurs creusois disparus.

En janvier 2014, je reçois un mail d’une personne se présentant de www.airmemorialcreusois.fr

Bonjour,
 Dans le cadre du devoir de mémoire en hommage aux aviateurs disparus et aussi de l’entraide GénéaNet, je vous prie de trouver ci-joints l’acte de naissance et de décès de Guy VIOT.
 Pour me permettre d’établir sa biographie, possédez-vous, s’il-vous-plaît, des renseignements sur son parcours aéronautique ? ainsi qu’une photo de lui ?
 Dans l’attente de vous lire et avec mes remerciements.
 Très cordialement.

En pièces jointes se trouvaient l’acte de naissance (16-08-1910) à Guéret et l’acte de décès (10-08-1953) de Guy VIOT, pilote aviateur.

Ce Guy VIOT apparaissait  dans ma base http://ott.fr mais pas dans Geneanet dans lequel se trouvaient seulement  quelques ancêtres alsaciens  dont son père Albert Joseph :

Louis Auguste 1839-1902 & Sophie Catherine ANSTETT 1838-1912

o Georges Louis 1868-1954 &1893 Marie Octavie JOBIN 1868-1936
o Louise Augustine Sophie &1887 Gabriel BRACCHI 1866-
o Albert Joseph 1875- &1904 Blanche Hortense MARS

Six mois auparavant, la petite fille de ce dernier m’avait contacté, car elle l’avait trouvé sur mon site et, ainsi, j’avais pu compléter la base avec une descendance d’Albert-Joseph : son fils Guy et sa petite fille Maïté.

J’augmentai aussi le nombre de mes cousins/cousines.

Pour finir, j’ai mis en relation l’Air Mémorial Creusois avec Maïté, la fille du pilote Guy VIOT pour qu’ils puissent échanger d’autres documents le cas échéant.