Archives de catégorie : Surbourg

Surbourg XVIIeme siècle

Les assidus ont certainement constaté l’absence de lettre mensuelle du blog pour les mois d’Août, Septembre, et Octobre.

Outre les contraintes liées à mon nouveau domicile proche de la mer qui m’ont pris beaucoup de temps, j’ai passé de nombreux jours à revisiter les documents d’archives concernant Surbourg plus particulièrement le XVIIeme siècle.

j’ai repris les documents de Robert WEISS – cousin germain de feu mon père Albert – et sur les archives en ligne et j’ai confronté le tout à ma base existante  pour en tirer des corrections d’erreur, voire pour trouver des doublons.

Ce n’est sûrement pas parfait, mais c’est fait.

De plus, j’ai cherché à ajouter systématiquement, dans les  sources/notes, un lien vers la page des archives en ligne.

Merci d’avance pour tout commentaire/correction complémentaire.

Francis KERMINA – aviateur mort à Surbourg en 1918

Mon cousin Claude S. , qui habite Surbourg, nous apporte quelques points d’histoire de Surbourg :
Francis KERMINA est un sous-lieutenant aviateur de la 1ère guerre mondiale tué  le 4 janvier 1918 à Surbourg.

Le monument élevé à sa mémoire a été démonté  sur la  demande des Allemands en 1945 Wikipédia écrit :   » Aloïse M., chargé de cette destruction, trompe l’occupant, démonte soigneusement les pierres et les met en sécurité. Le monument sera reconstruit en 1945″

A voir sur la page du Souvenir Français  http://souvenir.haguenau.free.fr/Monument kermina-SURBOURG.htm

Voir aussi la page  http://albindenis.free.fr/Site_escadrille/departement67.htm

qui détaille le cénotaphe de Francis KERMINA né le 4 juillet 1893 à Mostaganem (Algérie) et qui repose au Père La Chaise depuis 1922.

Il exista une Fondation KERMINA
cf  http://docplayer.fr/41224333-Ceux-de-pierre-jarrige.htmlLe père de Francis a été entrepreneur de travaux publics en Algérie, un des propriétaires d’une compagnie de taxis parisiens ( l’URBAINE puis Métropole G2) et enfin s’est illustré dans la revente des surplus américains. Il est mort assassiné le 11/9/1921.

 

La grande rue de Surbourg en 1926 et en 2018

Grâce aux archives du site  « Le miroir des sports » qui garde la mémoire de compétitions comme le Tour de France 1926,
nous pouvons constater que Surbourg sait conserver son style :

Surbourg – 2018 par Claude SCHMITT pour comparaison avec 1926

Précision :
Surbourg n’a jamais eu de « Grande Rue ». La rue en question s’appelait « Route Royale » avant de devenir une « Route Nationale ».

En 1926 elle s’appelait « Route de Soultz » avant de devenir la rue du Docteur Deutsch (1868-1953) dans les années 1960.

Mise à jour de SURBOURG

Durant ce mois de Juillet, j’ai consacré la plus grande partie de mon temps généalogique à enrichir mes données sur Surbourg, village de naissance de mon père.

J’ai effectué et intégré dans ma base les actes de Adeloch de naissances, mariages , décès de 1880 à 1912

Pour mémoire, les relevés suivants  avaient déjà été saisis :

  • Robert WEISS :  registres paroissiaux BMS d’avant 1700
  • Robert WEISS :  registres paroissiaux mariages de 1701  à 1793
  • Alain CAHEZ    :  Naissances 1830-1857
  • Census 1836